•  

    Le nouvel an

    Le matin des étrennes

    Ah ! Quel beau matin, que ce matin des étrennes !
    Chacun, pendant la nuit, avait rêvé des siennes
    Dans quel songe étrange où l'on voyait joujoux,
    Bonbons habillés d’or, étincelants bijoux,
    Tourbillonner, danser une danse sonore,
    Puis fuir sous les rideaux, puis reparaître encore !
    On s'éveillait matin, on se levait joyeux,
    La lèvre affriandée, en se frottant les yeux ...
    On allait, les cheveux emmêlés sur la tête,
    Les yeux tout rayonnants, comme aux grands jours de fête,
    Et les petits pieds nus effleurant le plancher,
    Aux portes des parents tout doucement toucher ...
    On entrait ! ...puis alors les souhaits ... en chemise,
    Les baisers répétés, et la gaieté permise !

    Arthur Rimbaud (1854-1891)

     

     

    Le nouvel an

     


    6 commentaires
  • Balade dans les jardins au donjon de Ballon

     

    Un bel après-midi estival et, hop, en voiture pour une balade dans les jardins

     

     

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Ci-dessus le berceau des hêtres

     

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

     

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

     

    Ci-dessus l'entrée

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

    Ci-dessus, une vue panoramique de la campagne

    Balade dans les jardins au donjon de Ballon

     

    Le Donjon de Ballon est entouré de jardins médiévaux ou d'inspiration renaissance qui présentent des collections d'arbres fruitiers botaniques, roses anciennes, clématites, pivoines et viburnums. Ses jardins sont classés Jardin Remarquable

    Le Château et les Jardins de Ballon sont situés à 23 km au Nord du Mans, à 1 h de Paris en TGV, 
    et à proximité d'autoroute (A28) en direction d'Alençon, dans la Sarthe en Pays de la Loire et aux portes de la Normandie. 

    Ils sont ouverts à la visite toute l'année sur demande pour les groupes, et les jardins sont ouverts tous les week-ends de Mai à Septembre.  

     


    7 commentaires
  • http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15//110215041217449785.gif

    sichuan

     

     

    Le Sichuan est la province la plus densément peuplée de la Chine. Elle est principalement habitée par la communauté des Hans et minoritairement par les communautés des Yi et des tibétains. Les habitants parlent principalement des variétés du mandarin du sud-ouest et quelques langues de minorités nationales comme le tibétain. 

     

    dazu chine
    On dénombre quelques 50 000 sculptures religieuses, datant en majorité des VIIe et XIVe siècles mais aussi de 650 pour les plus anciennes, réparties sur les flancs escarpés de 5 montagnes des environs du comté de Dazu. En image, un impressionnant Bouddha couché de plus de 30 mètres de long.
    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif
     
    mont emei

    L'une des quatre montagnes sacrées bouddhiques de Chine se trouve dans le Sichuan : le mont Emei, culminant à 3 099 mètres. A son sommet se trouvent le temple d'or (en image) et le temple de cuivre. Après l'ascension par un impressionnant escalier, le visiteur est accueilli par cette statue dorée d'une déesse à multiple têtes

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    mont baoding

    Toujours à Dazu, le site de Baoding, situé au bord d'une gorge, abrite les plus belles sculptures rupestres chinoises, témoins d'une fusion harmonieuse, avec les siècles, entre le bouddhisme, le taoïsme et le confucianisme

     

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    sculptures dazu

    Les sculptures de Dazu, outre de représenter des sujets religieux, offrent également des scènes de vie de l'époque, que ce soit des princes, des personnages publics ou des petites gens. Les sculptures ont été inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en 1999

     

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif
    sanctuaires du grand panda
    pandas
    Le panda symbole de paix

    La province accueille un nombre incontestable de pandas, une espèce animale extrêmement choyée et symbolique en Chine. Les sanctuaires du grand panda du Sichuan sont le foyer de plus de 30 % des pandas géants

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

     

    la chute des perles

    La vallée de Jiuzhaigou, située sur le Plateau Tibétain et appartenant à la préfecture autonome de Qiang, est réputée pour la beauté de ses chutes d'eau et de ses lacs. La rapide des Perles aboutit à une cascade large de 200 mètres

     

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    montagnes temple sichuan

    Comme nous l'indique ce proverbe chinois : "le chemin du Sichuan est plus difficile que de monter au ciel", la région est extrêmement montagneuse et ainsi plutôt difficile d'accès. De plus elle est souvent nuageuse ou brumeuse, ce qui lui confère une atmosphère particulière

     

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif
    chengdu sichuan chine

    Située dans la plaine du Sichuan, au pied du plateau tibétain, la capitale Chengdu, connue pour ses matins brumeux, a su conserver un grand nombre d'anciens quartiers, avec ses monuments et ses temples

     

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    grand bouddha de leshan

    Cette statue monumentale de Bouddha a été taillée dans la falaise du mont Lingyun entre les années 712 et 803 de la dynastie Tang puis sous l'empereur Dezong. Sa construction a été entreprise par un moine bouddhiste pour calmer les eaux agitées redoutées par les navires qui descendaient le cours du fleuve

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    printemps sichuan

    Le Sichuan est une des principales provinces agricoles de la Chine. Elle est réputée pour sa production de riz et de blé. L'ensemble du territoire de la Chine est aussi l'un des principaux producteurs de colza, ce qui explique la présence de ce magnifique champ de cette plante à fleurs jaunes ici, au Sichuan

     

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif
    tours tibet chine

    Le Sichuan abrite deux zones tibétaines au nord-est et au nord de la province : la préfecture autonome tibétaine et qiang d'Aba, qui comporte les Sanctuaires des pandas géants et la réserve naturelle de Wolong, et la préfecture autonome tibétaine de Garzê. On y trouve des monastères et des tours impressionnantes.

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    dujiangyan

    Le système d'irrigation de Dujiangyan, conçu au 3e siècle et irriguant la plaine de Chengdu, est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Dujiangyan est la ville la plus proche de l'épicentre du terrible séisme qui a frappé le Sichuan le 12 mai 2008, d'une magnitude de 8 sur l'échelle de Richter

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    lac miroir sichuan

     Le lac de bambou de la réserve de Jiuzhaigou est aussi appelé "lac miroir" : situé dans une section abritée, il reflète remarquablement les montagnes et forêts environnantes. Le réalisateur chinois Zhang Yimou est venu tourner ici l'une des scènes de son film Hero avec Jet Li.

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    lotus sichuan chine

    Des paysages de rêve et une végétation luxuriante font les atouts de cette province chinoise

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

     

    temple huazang

    Le mont Emei abrite le sommet Doré, son deuxième pic d'une altitude de 3 077 mètres. Il est nommé ainsi car, selon les croyances locales, le temple en bronze qui le surplombe, érigé durant la dynastie des Ming, resplendirait comme de l'or au soleil

     

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

     

    temple de wuhou chengdu sichuan

    Le temple Wuhou, orné de tablettes gravées en pierre, est situé dans les environs de la capitale Chengdu. Il est dédié à la mémoire de Liu Bei, puissant seigneur pendant la période des Trois royaumes (220-265), et à celle de Zhuge Liang, Premier ministre du royaume de Shu.

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    opéra sichuan

    L'Opéra de Sichuan, moins connu que l'Opéra de Pékin, plus raffiné et emprunt de philosophie, s'est inspiré du confucianisme et du taoïsme.

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    ermitage qingcheng shan

    Qingcheng Shan est une montagne sacrée taoïste de la province de Sichuan. Cet ermitage est collé à la paroi de la falaise et abrite quelques moines sous le monastère hôtel Tian Shi

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    récolte du riz

    Sur les routes de Sichuan, même à deux voies, on étend le riz pour le faire sécher, qu'importent la poussière et les nuisances ! En image, une route entre l'aéroport de Chengdu et l'agglomération.

     

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    qingcheng shan

    Une jeune nonne s'applique à reproduire des caractères d'un manuscrit bouddhique à Qingcheng Shan.

     

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    son nom est aussi étrange que son apparence. le takin du sichuan (budorcas

    Son nom est aussi étrange que son apparence. Le takin du Sichuan (Budorcas taxicolor tibetanus) est pourtant un proche parent du bœuf musqué, et donc un caprin

    http://nsa26.casimages.com/img/2011/02/15/110215051436500422.gif

     

    Crevettes à la façon Sichuan

    Délicieuse recette de crevettes à la façon de Sichuan. Cette recette de crevettes est très simple à cuisiner.

    Servez les crevettes façon Sichuan avec un riz blanc parfumé cuit à la vapeur et une salade de chou blanc.

    Crevettes à la façon Sichuan

     

    Dans une poêle faites chauffer l’huile et faites revenir l’oignon rouge, le gingembre et l’ail. Lorsque l’oignon est fondant, ajoutez les crevettes décortiquées. Faites sauter 2 mn puis ajoutez le sauce soja, le vinaigre, la purée de tomate, le piment émincé, le sucre, du sel et du poivre de sichuan. Mélangez bien puis ajoutez le bouillon de crevettes.

    Portez à ébullition 2 mn, puis ajoutez la maïzena délayée dans un peu d’eau, la ciboulette ciselée. Mélangez, rectifiez l’assaisonnement et saupoudrez de coriandre.

     

    Le Sichuan


    6 commentaires
  • Le printemps

     


    Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
    Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
    Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
    Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
    Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
    L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
    Il semble que tout rit, et que les arbres verts
    Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
    Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
    Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
    A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
    Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

    Victor Hugo

     

    Le printemps

     

     

     


    6 commentaires
  • Au vingtième siècle (2)

     

    Suite et fin de quelques photos du siècle dernier

     

    Au vingtième siècle (2)

    ***

    Au vingtième siècle (2)

    ***

    Au vingtième siècle (2)

    ***

    Au vingtième siècle (2)

    ***

    Au vingtième siècle (2)

    ***

    Au vingtième siècle (2)

    ***

    Au vingtième siècle (2)

    ***

    Au vingtième siècle (2)

    ***

    Au vingtième siècle (2)

     

    Au vingtième siècle (2)

     


    3 commentaires
  •  

    Quelques photos du siècle dernier

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

    Au vingtième siècle

     

    Au vingtième siècle

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

     


    2 commentaires
  •  

    Dans l'Allier à 62 km de Clermont Ferrand, ce charmant petit village est classé parmi les plus beaux de France. Il domine au nord la plaine de la Limagne du haut de ses 413 m d'altitude. Lorqu'on regarde vers le sud, on aperçoit les monts d'Auvergne

    Classé parmi les plus beaux villages de France, Charroux est le seul village à posséder ce label dans le département. De ce qui fut dès le Moyen-Age une ville fortifiée autonome, avec ses privilèges, Charroux a gardé la complexité et l'étendue de sa structure urbaine.

     

    http://www.linternaute.com/sortir/escap/centre/charroux/diaporama/images/3.jpg

    Vue du ciel

    http://nsa21.casimages.com/img/2012/01/07//120107043913272008.gif 

     

    http://www.linternaute.com/sortir/escap/centre/charroux/diaporama/images/1.jpg

     

    Rue de la Ferraillerie 

    http://nsa21.casimages.com/img/2012/01/07//120107043913272008.gif

    http://www.certiferme.com/blog/imgs/articles/blog-33757-charroux-auvergne-090910100144-6478998440.JPG

    Les rues pavées de grosses pierres sont bordées de belles façades éditées du 15 au 18è sièclehttp://nsa21.casimages.com/img/2012/01/07//120107043913272008.gif http://www.linternaute.com/sortir/escap/centre/charroux/diaporama/images/2.jpg

    L'église et les colombages dans la nuit

    http://nsa21.casimages.com/img/2012/01/07//120107043913272008.gif 

    http://www.routard.com/images_contenu/communaute/photos/publi/079/pt78478.jpghttp://www.linternaute.com/sortir/escap/centre/charroux/diaporama/images/4.jpg

    La Cour des Dames est une grande place en rotonde au centre du village, là où se réunissait la populationhttp://nsa21.casimages.com/img/2012/01/07//120107043913272008.gif 

    http://www.certiferme.com/blog/imgs/articles/blog-33757-charroux-auvergne-090910100840-5626199171.JPGhttp://www.certiferme.com/blog/imgs/articles/blog-33757-charroux-auvergne-090910100842-7764028075.JPG

    La maison des horloges où l'on peut voir de très anciens mécanismes

    http://nsa21.casimages.com/img/2012/01/07//120107043913272008.gif

     http://www.certiferme.com/blog/imgs/articles/blog-33757-charroux-auvergne-090910100147-2302965114.JPG

    Charroux était lié au  vignoble de Saint-Pourçain

    http://nsa21.casimages.com/img/2012/01/07//120107043913272008.gif

     http://www.certiferme.com/blog/imgs/articles/blog-33757-charroux-auvergne-090910100149-5633872723.JPGhttp://www.certiferme.com/blog/imgs/articles/blog-33757-charroux-auvergne-090910100833-2335647368.JPG

    La moutarde de Charroux a reçu la distinction d'un des meilleurs produits du terroir 

    http://nsa21.casimages.com/img/2012/01/07//120107043913272008.gif

    Porte d'Orient vue depuis la Grande Rue

    http://nsa21.casimages.com/img/2012/01/07//120107043913272008.gif

     

     

    Potée auvergnate

      http://www.auvergne-centrefrance.com/recette/potee.jpg

     

                   INGRÉDIENTS

     

    • 1 palette de porc demi-sel de 1.5 kg environ ou du "petit salé",

    • 1 jambonneau demi-sel,

    • 1 chou et carottes à volonté,

    • 8 à 10 pommes de terre,

    • 1 oignon piqué de 2 clous de girofle,

    • 1 bouquet garni (thym, laurier, persil).

                    PRÉPARATION

     

    • Faire tremper la viande dans de l'eau froide pendant 2h ou plus suivant le degré de salaison,

    • Dans un faitout, déposer la viande, la couvrir largement d'eau froide et amener doucement à ébullition.

    • Écumer.

    • Faire cuire lentement,

    • Au bout d'une heure et demie, ajouter les carottes, le bouquet garni, l'oignon et le chou préalablement blanchi 5 mn à l'eau bouillante,

    • 30 mn après, éplucher et mettre les pommes de terre entières,

    • Achever la cuisson durant 45 mn,

    • Disposer dans un grand plat viande et légumes.

     

     


    15 commentaires
  •  

    Hollande ! Ô désespoir, Ô stupide énarchie

    N’avons-nous tant voté que pour cette infamie ?

    Et ne sommes nous blanchis à tant et tant œuvrer

    Que pour voir en dix mois fleurir tant d’insuccès ?

    Nos cœurs qu’avec ardeur faisons battre « français »

    Nos cœurs sont las de vous et de tous vos compères.

    Blessés, trahis, usés, l’ambiance est délétère ;

    Une affaire survient et fait tout exploser.

    O cruel souvenir d’une gloire passée

    Œuvre de tant d’histoire décimée le 6 mai

    Nouvelle hiérarchie fatale à nos espoirs,

    Précipice abyssal où nous allons tous choir.

    Faut il, par votre faute, voir ce pays crever

    Et souffrir sans un mot ou souffrir de dégoût?

    Hollande ! Il est grand temps de redonner à tout,

    Une plus grande exigence et un plus grand projet.

    Président, la fonction n ‘admet point d’à peu près.

    Et les faux pas nombreux que vous accumulez

    Les erreurs, les mensonges et cette suffisance

    Font déborder la coupe de notre tolérance.

    Le moment est venu où tout peut basculer

    Evite la débâcle, sauvegarde la paix.

    Va, quitte donc l’Elysée, en voiture ou en train

    Et laisse le pouvoir en de meilleures mains.

     

    Evite la débâcle, sauvegarde la paix.

    Va, quitte donc l’Elysée, en voiture ou en train

    Et laisse le pouvoir en de meilleures mains.

     

    Texte rédigé par Yves Verdu

     

     


    11 commentaires
  • http://nsa21.casimages.com/img/2012/02/18//120218073909533545.gif

     

    Finalement, nous sommes nés à la bonne époque ! 


     NÉS ENTRE LES ANNÉES: 1930 et 1960 
     NOUS ÉTIONS PLUS FORTS 
      
     Premièrement, nous avons survécu à l'accouchement par  des mères qui nous mettaient au monde dans des conditions précaires. 

     

    Si vous êtes nés

     

      
     Elles prenaient de l' aspirine,  mangeaient de la vinaigrette, des desserts, et n'étaient  pas testées pour le diabète ou le cholestérol.  


     Après ce traumatisme, on s'endormait n'importe où, ou on nous couchait sur le ventre dans des lits à paillasse dans des chambres peintes  au plomb. 

     

    Si vous êtes nés

     


     Nous  n'avions pas de serrures aux portes.  

     


     Lorsque l'on faisait de la bicyclette, on avait des casquettes, mais pas de casques de protection. 

     

     Bébés et enfants, on nous emmenait dans de vieilles guimbardes sans chauffage, sans ceintures ni sièges pour bébés, ni air bag

     

     Être dans la benne arrière d'une camionnette par une belle journée ensoleillée était toujours quelque chose d'extraordinaire. 

     


     Nous  buvions l'eau directement de la fontaine et depuis les Romains dans les maisons les tuyaux étaient en plomb.   

      

     
     Nous mangions des gâteaux secs, du pain rassis, du vrai beurre, du saindoux du lard.


     Nous buvions du chocolat avec du vrai sucre.

     


      Et nous n'étions pas obèses, POURQUOI ?  

     
     Parce que  nous étions toujours en train de bouger, de jouer dehors...      

     
     Nous sortions de la maison le matin pour jouer toute la journée au grand air, à condition d'être revenus quand les lampadaires s'allumaient.    


    Nous prenions des heures à construire nos planches à roulettes avec lesquelles nous descendions les côtes, sans freins. Après avoir foncé dans les buissons une paire de fois, nous avons appris à gérer les problèmes.  


     Nous n'avions pas de Playstations, Nintendo, X-box, iPod.  Il n'y avait pas de jeux vidéos, pas 150 canaux au câble,pas de films vidéos ou dvd, pas de son stéréo ou de cd,pas de portable, pasd'ordinateur et pas d'Internet

      
     Nous avions des amis  et nous sortions dehors pour les retrouver ! 

     


     Nous tombions des arbres, en faisant le parachute, on se coupait, se cassait des os, des dents  et il n'y avait pas de poursuites judiciaires pour cela.  

       
     On nous offrait des fusils à plomb pour notre anniversaire,faisions des jeux avec  des bâtons et des balles, des lance-pierres, des épées, des arcs et flèches, des fléchettes, nous faisions et jouions avec des radeaux de fortune sur les rivières, nous faisions des pistes de glissades sur les inondations des prairies gelées en hiver, nous allions à l'école en culottes courtes par tous les temps, noussautions et plongions des  souches d'arbres des rivières non fréquentées,nous bricolions avec toutes sortes d'outils réputés dangereux des ateliers de nos parents, nous jouions avec des pétards à mèches, nous fumions des P4 à l'unité, nous sucions toute la journée des boite de coco, aux heures les  plus chaudes les lessiveuses étaient nos plus belles piscines, nous descendions à toutes allures les côtes en herbes des vergers sur des plaques de linoléum ou balatum l'asphalte en guise de luge.

     

     

     


     Les soirées exceptionnelles de grandes chutes de neige, nous avions la permission de jouer à la lueur des réverbères dans les rues enneigées, glissades et traineaux en bois fabriqués le jour même avec de vieilles planchettes et des cerclages métalliques d'emballages sous les patins occupaient notre temps et gelaient nos mains violettes sans gants et même si on nous disait que toutpouvait arriver, nous sommes pour la plus part toujours là.

     

     


     Nous  roulions sur nos vélos sans frein et sans éclairage marchions jusqu'à la maison d'un copain de classe ou de quartier et frappions à sa porte, nous entrions simplement, nous étions très bien accueillis.  

     


    L'idée que nos parents auraient un jour à nous faire sortir de prison était impensable, ils étaient AVEC la loi. 

     

    L'idée que nos parents puissent être contre l'avis de l'instituteur, du professeur, du policier, du gendarme, du Maire, du curé, qu'ils puissent en venir aux mains ou aux insultes étaient inimaginable.   Ces générations ont produit quelques-uns des meilleurs preneurs de risques, têtes pensantes et inventeurs de tous les temps, chefs d'entreprises,souvent autodidactes au bon sens débordant. 

     

     


     Ces 50 années ont été une explosion d'innovations et nouvelles idées. 


    Nous avions la liberté et la peur de l'échec, le succès et les responsabilités qui vont avec, mais nous avons appris comment gérer tout cela. 


     Si vous êtes un de ceux-là, si vous vous reconnaissez...


             FÉLICITATIONS!


     Peut-être que vous voulez partager ceci avec d'autres qui ont eu la chance de grandir, avant que les avocats ne viennent tout règlementer, avant que les "médias" ne prennent tant de plaisir à faire trembler les chaumières de leurs scoops dramatiques, sans certitudes...    
    juste pour le fun et le fric. 

     

    Si vous êtes nés

     


     Comme la vie était belle, limpide, parfois rude mais combien nous étions heureux ! 

     

     

    Si vous êtes nés

     

     

     


    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires