• Si vous êtes nés ....

    http://nsa21.casimages.com/img/2012/02/18//120218073909533545.gif

     

    Finalement, nous sommes nés à la bonne époque ! 


     NÉS ENTRE LES ANNÉES: 1930 et 1960 
     NOUS ÉTIONS PLUS FORTS 
      
     Premièrement, nous avons survécu à l'accouchement par  des mères qui nous mettaient au monde dans des conditions précaires. 

     

    Si vous êtes nés

     

      
     Elles prenaient de l' aspirine,  mangeaient de la vinaigrette, des desserts, et n'étaient  pas testées pour le diabète ou le cholestérol.  


     Après ce traumatisme, on s'endormait n'importe où, ou on nous couchait sur le ventre dans des lits à paillasse dans des chambres peintes  au plomb. 

     

    Si vous êtes nés

     


     Nous  n'avions pas de serrures aux portes.  

     


     Lorsque l'on faisait de la bicyclette, on avait des casquettes, mais pas de casques de protection. 

     

     Bébés et enfants, on nous emmenait dans de vieilles guimbardes sans chauffage, sans ceintures ni sièges pour bébés, ni air bag

     

     Être dans la benne arrière d'une camionnette par une belle journée ensoleillée était toujours quelque chose d'extraordinaire. 

     


     Nous  buvions l'eau directement de la fontaine et depuis les Romains dans les maisons les tuyaux étaient en plomb.   

      

     
     Nous mangions des gâteaux secs, du pain rassis, du vrai beurre, du saindoux du lard.


     Nous buvions du chocolat avec du vrai sucre.

     


      Et nous n'étions pas obèses, POURQUOI ?  

     
     Parce que  nous étions toujours en train de bouger, de jouer dehors...      

     
     Nous sortions de la maison le matin pour jouer toute la journée au grand air, à condition d'être revenus quand les lampadaires s'allumaient.    


    Nous prenions des heures à construire nos planches à roulettes avec lesquelles nous descendions les côtes, sans freins. Après avoir foncé dans les buissons une paire de fois, nous avons appris à gérer les problèmes.  


     Nous n'avions pas de Playstations, Nintendo, X-box, iPod.  Il n'y avait pas de jeux vidéos, pas 150 canaux au câble,pas de films vidéos ou dvd, pas de son stéréo ou de cd,pas de portable, pasd'ordinateur et pas d'Internet

      
     Nous avions des amis  et nous sortions dehors pour les retrouver ! 

     


     Nous tombions des arbres, en faisant le parachute, on se coupait, se cassait des os, des dents  et il n'y avait pas de poursuites judiciaires pour cela.  

       
     On nous offrait des fusils à plomb pour notre anniversaire,faisions des jeux avec  des bâtons et des balles, des lance-pierres, des épées, des arcs et flèches, des fléchettes, nous faisions et jouions avec des radeaux de fortune sur les rivières, nous faisions des pistes de glissades sur les inondations des prairies gelées en hiver, nous allions à l'école en culottes courtes par tous les temps, noussautions et plongions des  souches d'arbres des rivières non fréquentées,nous bricolions avec toutes sortes d'outils réputés dangereux des ateliers de nos parents, nous jouions avec des pétards à mèches, nous fumions des P4 à l'unité, nous sucions toute la journée des boite de coco, aux heures les  plus chaudes les lessiveuses étaient nos plus belles piscines, nous descendions à toutes allures les côtes en herbes des vergers sur des plaques de linoléum ou balatum l'asphalte en guise de luge.

     

     

     


     Les soirées exceptionnelles de grandes chutes de neige, nous avions la permission de jouer à la lueur des réverbères dans les rues enneigées, glissades et traineaux en bois fabriqués le jour même avec de vieilles planchettes et des cerclages métalliques d'emballages sous les patins occupaient notre temps et gelaient nos mains violettes sans gants et même si on nous disait que toutpouvait arriver, nous sommes pour la plus part toujours là.

     

     


     Nous  roulions sur nos vélos sans frein et sans éclairage marchions jusqu'à la maison d'un copain de classe ou de quartier et frappions à sa porte, nous entrions simplement, nous étions très bien accueillis.  

     


    L'idée que nos parents auraient un jour à nous faire sortir de prison était impensable, ils étaient AVEC la loi. 

     

    L'idée que nos parents puissent être contre l'avis de l'instituteur, du professeur, du policier, du gendarme, du Maire, du curé, qu'ils puissent en venir aux mains ou aux insultes étaient inimaginable.   Ces générations ont produit quelques-uns des meilleurs preneurs de risques, têtes pensantes et inventeurs de tous les temps, chefs d'entreprises,souvent autodidactes au bon sens débordant. 

     

     


     Ces 50 années ont été une explosion d'innovations et nouvelles idées. 


    Nous avions la liberté et la peur de l'échec, le succès et les responsabilités qui vont avec, mais nous avons appris comment gérer tout cela. 


     Si vous êtes un de ceux-là, si vous vous reconnaissez...


             FÉLICITATIONS!


     Peut-être que vous voulez partager ceci avec d'autres qui ont eu la chance de grandir, avant que les avocats ne viennent tout règlementer, avant que les "médias" ne prennent tant de plaisir à faire trembler les chaumières de leurs scoops dramatiques, sans certitudes...    
    juste pour le fun et le fric. 

     

    Si vous êtes nés

     


     Comme la vie était belle, limpide, parfois rude mais combien nous étions heureux ! 

     

     

    Si vous êtes nés

     

     

     

    « Le long du Saint LaurentPoème pour Hollande »

  • Commentaires

    15
    Moïsette Profil de Moïsette
    Lundi 12 Août 2013 à 18:19

    elisa-bonheurs, bonjour

    Merci de ton passage, pas trop sur les blogs vacances obligent avec beaucoup de visites des enfants et petits enfants

    Bises et bonne soirée

    14
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 12:58

    Ce que tu racontes est la vérité vraie et tout de même notre jeunesse était bien plus agréable que maintenant. Nos parents ne se posaient pas toutes ces questions ... Nous n'avions pas beaucoup mais nous étions heureux.

    13
    Moïsette Profil de Moïsette
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 18:26

    Bonsoir Joseph

    Bonne soirée et merci de ton passage

    12
    Mardi 2 Juillet 2013 à 15:19

    Bravo je pourrais écrire la même chose mais pas si bien !
    Bonne semaine

    11
    Moïsette Profil de Moïsette
    Vendredi 28 Juin 2013 à 13:12

    Bonjour Denise

    Je me souviens, Sébastien mon 4è, il avait 13 ans, la jambe plâtrée jusqu'en haut de la cuisse. Cet hiver là (1985) nous avions eu énormément de neige, d'ailleurs les gens venaient par chez nous faire du ski ou de la luge. Mon gamin, avait pris un sac poubelle pour abriter le plâtre et avait dévalé le champ avec ses frères et, idem les clôtures étaient en barbelé. Le lendemain, il avait fallu l'emmener à l'hosto pour refaire le plâtrage

    , la nuit tout s'était effrité

    Bonne journée Bisous

    10
    Vendredi 28 Juin 2013 à 10:57

    super ton article.

    Il faut dire qu'il a dû y avoir beaucoup d'accidents (pas seulement une dent ou une jambe cassée) !! Mais les parents ne portaient pas plainte à qui mieux mieux contre le voisin qui avait laissé traîner un outil ou qui n'avait pas mis de barrière autour de sa marre. En France ça devient comme aux E.U.,  s'il y a des sous à mettre dans la poche des avocats, ils conseillent de porter plainte.

    C'est vrai que les enfants se retrouvaient pour jouer, maintenant chacun chez soi avec une console dans les mains.

    Je descendais le pré du voisin en luge, j'avais un peu la trouille de me payer les barbelés en bas, mais je m'éjectais avant !  LOL. Et puis on lisait

    Chacun son époque, mais on n'était pas malheureux à la nôtre. Et on nous apprenait les bonnes manières et la politesse. Mes brus élèvent bien leurs enfants aussi, mais ce n'est pas général, surtout les familles qui les pondent à la pelle (tu vois ce que je veux dire)

    Bisous bisous

    9
    Moïsette Profil de Moïsette
    Jeudi 27 Juin 2013 à 17:53

    Bonsoir Tao, tu as tout à fait raison et c'est d'ailleurs ce que j'ai répondu à Zaza

    Bonsoir Serge, ne nous plaignons pas, il y a pire que nous et, c'est sans doute, la nostalgie de notre jeunesse qui est là

    Bonsoir Joelle, J'avais aussi tout ce qu'il fallait pendant mon enfance, sauf la douche, ma grand-mère faisait chauffer l'eau sur son poêle et je me lavais dans une cuvette. Mais, cela n'empêchait pas d'être propre

    De plus, nous n'avions pas tous ces produits (de beauté) qui polluent. Savon de Marseille, le vrai et eau de cologne à la lavande

    Bonsoir Elisa, Mes enfants trouvent qu'ils ont eu une belle enfance et disent de même à leurs gamins "Dans notre temps, c'était mieux" 

     

    Bises à tout le monde et bonne soirée

    8
    Elisa-35 Profil de Elisa-35
    Jeudi 27 Juin 2013 à 16:46

    Il y a beaucoup de choses vraies dans ce que tu racontes. Mais chaque époque à ses bonnes choses ce qu'il faut c'est savoir doser !!

    Gros bisous ma belle.

    7
    Tao Photo
    Jeudi 27 Juin 2013 à 08:07

    Et oui, tu as bien raison, mais le problème, c'est que ceux qui n'ont pas connu cette époque auront connu la leur, et diront, peut-être, la même chose de leur époque aux génération futures !

    Je me demande si tout n'est pas un éternel recommencement des idées ?     Bises

     

    6
    Mercredi 26 Juin 2013 à 20:12

    je me souviens d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre………..........

    http://www.dailymotion.com/video/x41or9_charles-aznavour-la-boheme_music#.UcsuYKyAk4Q

    c'était le bon temps !! et nos anciens disaient déjà pareil !! comme quoi ça ce dégrade ! même si on vie dans une époque plus moderne

    bises @+

    5
    Mercredi 26 Juin 2013 à 19:56

    c'est pourtant vrai ... et j'ai adoré ma jeunesse et mon enfance ...

    4
    Mercredi 26 Juin 2013 à 19:51

    et fallait rentrer avant que le "couche 8 heures" soit passé, sinon trop peur ! lol

    3
    Mercredi 26 Juin 2013 à 19:47

    t'as tout dit ! tout vrai sauf que : moi Madame Moïsette suis née à la maternité de l'hopital de Brest et oui, la classe internationale quoi, hi hi et que dès mes 2 ans je vivais dans le "luxe" sde bain et toilettes dans maison ! lol  pour le reste c'était pareil ! et oui, çà a trop changé,

    bien ton article super, tu nous parles d'un temps que ... voilà

    Bises Moïsette, où est passée ma jeunesse, où sont passés les beaux jours, @++++

    2
    Moïsette Profil de Moïsette
    Mercredi 26 Juin 2013 à 19:44

    Bonsoir Zaza

    Tout a bien changé mais, nos enfant disent aussi que leur temps c'était bien, les petits enfants en diront autant

    Bises et bonne soirée

    1
    Mercredi 26 Juin 2013 à 19:24

    Effectivement, la vie a bien changé et pas en bien. Bises et bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :